Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 10:55

Pas même le temps d'y penser, de s'attrister qu'on passe rapidement et brutalement au suivant ! Oui je vous parle du temps passé avec des génies et qui ne sera plus.

Hier Michel Tournier auteur et prix Goncourt, avant hier, avant avant hier et aujourd'hui Ettore Scola cinéaste.

Tous les jours nous apprenons que le cœur d'une célébrité cesse de battre et de se battre.

Nous n'en sommes pas vraiment attristés car ils nous ont imprégné de leur joie de vivre. Ils nous ont tant apporté et nous ont laissé un tel héritage ! Alors rendons-leur hommage en continuant de rêver !

Michel Fournier a écrit pour la jeunesse, avec malice et délicatesse. Il s'est amusé des prix qu'il n'a pas eus mais que la rumeur faisait courir comme obtenus. Peu importe ! Il voulait être lu du plus grand nombre et préférait être publié en "livres poche".

Michel Fournier dira de la vieillesse "Dieu que la vieillesse est moche. Pas seulement pour le spectacle qu'elle inflige mais aussi pour les renoncements qu'elle impose" et son épitaphe "Je t'ai adorée, tu me l'as rendu au centuple, merci la vie". Un homme simple qui écrira jusqu'à son dernier souffle. Je ne sais si la légende, d'une lectrice qui lui téléphonera tous les soirs à 21h précise, est vraie mais moi, elle me fait rêver.

Ettore Scola, a réalisé tant de films, sublimé tant d'actrices et d'acteurs, fait rêvé tant de spectateurs qu'on peut le laisser partir, il sera toujours parmi nous. C'est un cas d'école. D'ailleurs école en italien c'est "scuola". "Scola" en sicilien (à vérifier)... Il fera tourner durant 40 ans et ses 40 films, les meilleurs, dans des scènes inoubliables comme celle culte de Sophia Loren et Marcello Mastroianni dans une "journée particulière". Il nous dépeindra l'Italie, ses périodes sombres et ses propres combats. Il renoncera à son dernier film avec Depardieu car il ne se retrouvait plus dans l'évolution du cinéma "il est fondamental d'avoir la liberté de choisir et de renoncer..." Il faut beaucoup de courage pour renoncer ou alors une certaine sagesse ou les deux... Le ministre italien de la culture lui fit un très bel éloge : "C'était un grand maître, un homme extraordinaire, resté jeune jusqu'au dernier jour de sa vie".

Et si c'est cela la recette de leur longévité et de leurs succès : Rester jeune !

PS : J'ai pioché dans toutes les vidéos, témoignages et autres, les citations retranscrites entre guillemets et en gras.

Partager cet article

Repost 0
Annette Lellouche
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de kinine
  • : livres, poésies, billets d'humeur, expo de peinture...
  • Contact

Catégories