Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 14:36

9782953864021 Ce matin le ciel était triste et pleurnicheur. La terre, abreuvée à saturation par l'alternance de neige, de grêle et de pluie, est en overdose. Le printemps n'en fait qu'à sa guise et lundi de Pâques les enfants seront déguisés en schtroumpfs ou en scaphandriers pour aller dénicher les chocolats de Pâques cachés dans le jardin. Déjà de mauvaise humeur d’avoir perdu une heure de sommeil, transis et détrempés, ils récupèreront cloches, poules ou œufs si habilement décorés en habits d’eau.

"Gustave" n'en a que faire ! Par tous les temps il continue son chemin de séducteur. Il s'impose et se pose chez tous avec empathie. Il est vrai que la première de couverture est chantante, fleurant bon la Provence du temps où on lisait à haute voix en famille les jolis contes que les enfants écoutaient avec des étoiles dans les yeux, la quatrième de couverture tentante comme le sucre d’orge dont on qualifie l’histoire, et en toute modestie, mes illustrations intérieures à la peinture acrylique candides et simplissimes donnant envie d’aller se promener en compagnie de Pépé Charles. Donc me direz-vous tous les ingrédients sont réunis pour en faire un bon livre. Je le pense puisque les retours sont remplis de louanges.

Mais je dirai "pas que". Il faut le coup de pouce magique d’une marraine.

Car « Gustave » a séduit Alexandra, sûrement qu’il a fait un très bon choix.

Alexandra d’un coup de mail, ce matin, a effacé la morosité ambiante. Elle n’a plus de « Gustave » en stock m’écrit-elle pour la troisième fois en très peu de temps. Tout de suite mon capitaine avais-je envie de lui répondre. Bravant la pluie, oubliant le grincement des essuie-glace, mon paquet de « Gustave » sagement installé sur le siège passager, je file la rejoindre à l’Espace Culturel du Centre Leclerc à Montauroux.

Accueil souriant et hyper chaleureux. Alexandra, la nouvelle responsable de l’Espace Culturel du Centre Leclerc, est d’un dynamisme, d’une rigueur et d’un professionnalisme qui forcent mon admiration. En voilà une qui aime et respecte les auteurs. Et je le dis comme je le ressens, sans démagogie et en toute sincérité. Juste pour l’anecdote, l’Espace Culturel du Centre Leclerc est hélas très mal placé car excentré de l’hyper-marché Leclerc, mais Alexandra, avec son équipe, sait pallier à cet inconvénient puisque ça marche ! Et même fort !

« Gustave » sera mis à l’honneur sur un présentoir m’a promis Alexandra. Mille fois merci pour lui, Alexandra. 

Bises à l’arrivée, bises au départ, et devinez, en quittant Alexandra le soleil pointait timidement le bout de son nez. Véridique ! Et là il fait plein soleil. Sacré Gustave !

Repost 0
Annette Lellouche - dans litterature
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 15:50

P1040134 - CopieLe moins qu'on puisse dire, c'est que le printemps nous boude.
Vêtu de son costume gris, chapeauté de son ciel délavé, pleurnichant, chuintant, crachotant, incontestablement il boude !
Le soleil lui se planque. Il n'a pas son mot à dire. Il ne fait pas le poids. Ses quelques apparitions furtives sont tout de suite balayées d'un coup de coude humide et le voilà reparti paresser dans les nimbes.
Là pas de possibilité de faire la grève, de descendre dans la rue munis de pancartes "ras-le-bol de la pluie" "rendez-nous notre soleil" "c'est la faute à ..." À qui ? C'est bête pas moyen de trouver un fautif ! Pas moyen de revendiquer le bonheur d'aller boire un petit noir sur une jolie terrasse ensoleillée ou un petit rosé au bord de l'eau.
Mais au fond revendiquer quoi ? Il pleut, la terre a besoin d'eau et les esprits sont calmés, je dirais plutôt "douchés".
Alors contre mauvaise fortune, faisons bonne figure. Cet été nous n'aurons pas l'interdiction d'arroser nos belles pelouses qui ont pris l'allure de jardins anglais, de laver les voitures, de remplir les piscines. Pas de taxes supplémentaires ni d'excuses de nappes phréatiques vides.
Est-ce bien sûr ?

Repost 0
Annette Lellouche - dans litterature
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 09:34

images.jpeg Qu'il est fulgurant le chemin vers les étoiles et hésitant le chemin du retour sur terre !

Quelques éclairs, une sensation d'abandon puis foudroyante ascension vers les étoiles. Le silence, la ouate qui brouille les codes. Un flottement, des cris parviennent en saccades, puis à nouveau le flottement. Cris, résistance, cris, résistance !

Vint l'Ange. Il n'était pas d'accord. Pas encore. Trop tôt ! Il faut aller au Paradis sur Terre. Là où la végétation est luxuriante, le sable d'un éclat blond doré, les coquillages brillant sous les assauts du soleil. Quoi de spécial ? Du déjà vu ! La méchante fée de ses longs doigts crochus s'accrochait à sa proie mais l'Ange fut intraitable. Le Paradis sur Terre d'abord !

Redescente lente mais assurée. L'Ange repartit, satisfait. Juste avant de s’éclipser, il chuchota « Bienvenue au Paradis où tout est ami, plénitude et joie de vivre ». Il n'y avait plus qu'à apprécier le plus beau que beau. Les forêts d’arbres avaient un reflet particulier mais si ressemblant à la forêt de baobabs de Madagascar, l’eau turquoise ondulant dans un chant mystérieux de sirènes invisibles, comme le petit pêcheur du Cap Vert, des fleurs, des fleurs, de si jolies fleurs à la beauté insolente, fières et parfumées comme le bouquet multicolore avec le chat, tiens un chat avance hésitant, va-t-il manger le petit poisson ? NON !

Ile Maurice, ta convivialité, tes yeux souriants, tes chutes, ton ile aux cerfs, tes forêts d’arbres, tes cannes à sucre à perte de vue, tes rubans turquoise entrelacés de blonds chauds méritent bien ton surnom : Paradis sur Terre.

Et même si tu as joué les divas capricieuses en jouant à cache-cache avec ton soleil, tes larmes étaient pacificatrices et revigorantes.

Soleil et pluie, dons du ciel !

Repost 0
Annette Lellouche - dans litterature
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 20:49

Le salon du livre en live des Cultura se termine ce soir.

Un accueil toujours aussi chaleureux.

Beaucoup de monde, beaucoup d'échanges et de partage.

La fatigue maintenant se fait ressentir... Sur le pont quatre semaines d'affilée ... Quand on n'a plus 20 ans ... il faut savoir arrêter la machine à temps, sinon ça risque de casser !

J'éteins la lumière. Je ferme la porte, et je m'inscris aux abonnés absents pour quelques jours.

Je vais pouvoir composer quelques poésies, rêver, me détendre, lire et emmagasiner de belles anecdotes pour démarrer mon sixième livre.

À mon retour promis je vous raconterai. Cela changera un peu des histoires de dédicaces.

Attendez-moi !

Repost 0
Annette Lellouche - dans litterature
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 09:11

J'ai promis ! Et je tiens toujours mes promesses !
Je n'avais pas vraiment envie d'écrire sur ma dernière journée de dédicaces, mercredi au Cultura de Cannes-Mandelieu. Je me disais "mes amis blogueurs vont dire encore ! Elle nous saoule avec ses dédicaces" ! Et ils auront raison !
Oui mais comment faire autrement ? Comment ne pas remercier encore et encore toutes ces personnes qui m'ont fait l'immense privilège de s'arrêter, de m'écouter, de me féliciter et surtout, surtout de m'encourager.
Il n'en va pas de même pour tous. Il y a des personnes qui allongent le cou vers le côté opposé en passant à ma hauteur, pour faire semblant de ne pas m'apercevoir, il y a des personnes qui ne répondent même pas à mon bonjour souriant et ensoleillé, il y a des personnes qui me toisent en pensant si fort dans leur tête que je les entends "encore une qui se prend pour un auteur". Il y en a même une qui m'a demandé "vous savez où je pourrais trouver le dernier Marc Lévy, il écrit si bien" !!! Je l'ai regardée droit dans les yeux avec mon sourire imparable et lui ai répondu "juste là en face de vous et bonne lecture". Effectivement j'avais à ma droite une pile inratable du dernier Marc Levy. Bon vent ! Elle n'a pas osé prendre Marc Lévy. Je n'ai pas compris pourquoi !
En même temps j'ai rencontré des petites filles merveilleuses et j'ai promis de leur dédier mon article.
Romane, ton prénom est très joli, sois en fière. Joan, tu es une petite brunette adorable. Tu m'as rappelé la petite fille que j'étais à ton âge. Tu es repartie avec "Gustave" en criant "il est trop bien, trop bien" et déjà tu le parcourais en rejoignant la caisse avec ta maman souriante. Paolina un peu intimidée. Elle m'observait de loin en se demandant ce que je faisais là. Je lui ai fait signe de s'approcher et je lui ai raconté (avec fierté tout de même)  ma présence au magasin. Pardon pour celles que je ne nomme pas mais qui m'ont tant apporté !
En fin d'après-midi, les enfants se sont faits plus rares et j'ai rencontré Olga, une très jolie Russe. Elle m'entendait présenter "Gustave" et le nom de l'École des Cadets de St Pétesbourg" l'a interpellée. Rougissante et assez émue, elle a emporté "Gustave" serré contre elle  de ses deux mains. Elle allait l'emporter là-bas me dit-elle.
Je n'oublierai pas Raymond. Nous avons bavardé non stop, de notre enfance à Tunis, nous étions voisins et amis. Nous avons remué tant de moments inoubliables qu'il m'a prise dans ses bras en me disant "je vous embrasse". "retourne de là où tu viens" a eu droit à une dédicace particulière et signé de mon nom de jeune fille demandé par Raymond.
Très sincèrement, parfois je me décourage, la fatigue aidant. Je me demande pourquoi je fais tout ça et où je vais ?
Et ma réponse est venue hier soir. Je suis allée décrocher mes tableaux (notre exposition étant terminée) et j'ai rencontré le mari de mon amie peintre Maryse. Elle peint si bien que je lui demande souvent si elle n'utilisait pas  des pinceaux magiques ! Maryse m'a dit "ah te voilà mon mari veut absolument te saluer, il a adoré "Gustave" . Il m'a remercié avec ces paroles : "j'ai vécu un pur moment de bonheur avec "Gustave". Vous avez raison c'est un véritable sucre d'orge. J'attends avec impatience la suite".
Alors que faire d'autre ? Sinon renouveler mes remerciements, rester humble et continuer ma route parsemée d'étoiles millésimées par mon ange !

Repost 0
Annette Lellouche - dans litterature
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 07:25

BD Couv DosDe très belles rencontres samedi à Cultura d'Avignon-Sorgues. Beaucoup de monde. C'était l'ouverture du festival de dansesRomansAnnette de la Méditerranée. Une très belle ambiance avec une troupe de danseurs andalous et une danseuse orientale mais pour les sept auteurs venus dédicacés, c'était très fatiguant. J'ai mis deux jours à m'en remettre. Encore mercredi à Cannes-Mandelieu et samedi à Puget-sur-Argens et ensuite un repos bien mérité !!!
"Un soir d'été en Sardaigne" va prendre l'avion pour le Brésil puisqu'il a été commandé par un lecteur de Rio de Janeiro.
Sinon c'est toujours "Gustave" qui emporte la palme d'or des dédicaces.
C'est un véritable séducteur ! 

Repost 0
Annette Lellouche - dans litterature
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 09:25

P1040622.JPG

La neige a cédé la place à la pluie

Les rivières sortent de leur lit

S’installe alors la désespérance

Et les durs moments d’errance

 

Tout abandonner derrière soi

Pour sauver sa peau, courir, fuir

Et laisser mourir ses souvenirs

Accumulés là avec tant de joie

 

Les regards dans le vague à l’âme

Les lèvres crispées face au drame

Le cœur humilié par dame nature

Le corps tendu, l’espérance perdure

 

Chez eux, ils reviendront

Les manches retrousseront

Les larmes retiendront

ET les souvenirs retrouveront ?

 

Alors tout reconstruire,

Une nouvelle vie s’installe

Reste des traces sur les dalles,

Pas indélébiles du souvenir !

Repost 0
Annette Lellouche - dans poesie
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 11:51

Toujours aussi magiques mes séances de dédicaces chez Cultura. Je n'en ai pas fait un long article comme d'habitude, la fête des grands-mères a été mise à l'honneur, en lieu et place !
Toutefois je voudrais quand même saluer en passant Nicole pour sa gentillesse et son accompagnement. Mes romans un fois lus vont partir aux États Unis chez sa fille Bagnol qui monte une bibliothèque là-bas. Magique !
Un Clin d'oeil malicieux pour Clément. Un jeune adolescent, très attachant, qui m'a bluffée ! Je sais qu'il est venu lire mes chroniques et je l'en remercie.
La chaîne d'amitié continue son bonhomme de chemin, m'entraînant dans sa spirale de bonheur.
Merci à vous blogueuses et blogueurs pour votre fidélité.

Repost 0
Annette Lellouche - dans litterature
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 13:31

Les baobabs sont des arbres très généreux.

Plusieurs légendes courent, racontant notamment celle d'un lapin affamé et désespéré de ne pouvoir nourrir sa famille, qu'un baobab a généreusement doté d'une fortune pour élever ses petits lapinous. Un hyène, jaloux du lapin, et trop gourmand, saccagea le baobab pour lui prendre toute sa richesse. Le généreux baobab hurla sa peine et sa souffrance et se renferma sur lui-même, c'est pour cela qu'on ne voit plus jamais son coeur et lorsqu'on l'approche il lâche une odeur puante de ... hyène ! Ils sont petits tout d'abord, puis grossissent et s'élancent majestueusement vers le ciel !

En peignant ces baobabs, je les voyais vaillants comme toutes les femmes qui veulent transmettre.

Les mamies, comme les baobabs, offrent tout ce qu'elles ont de meilleur, leur expérience, leur temps, leur sourire et leur Amour ! Elles donnent sans compter pour laisser l'empreinte sur terre de ce qu'est la VIE !

Alors à toutes les Mamies,  je vous envoie ma symphonie de baobabs.

Bonne fête, longue vie, santé et AMOUR !P1040616.JPG

Repost 0
Annette Lellouche - dans peinture
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 10:08

Diapositive1.jpgCultura organise son premier salon national  "Livres en LIVE" de fin février à mi-mars.
De nombreux auteurs sont conviés. Dédicacer c'est exister !
Annette Lellouche vous invite à ses séances de dédicaces de 10h à 18h :
Samedi 2/3 à Marseille La Valentine
Samedi 9/3 à Avignon Sorgues
Mercredi 13/3 à Cannes Mandelieu
Samedi 16/3 à Puget-sur-Argens

Repost 0
Annette Lellouche - dans litterature
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de kinine
  • : livres, poésies, billets d'humeur, expo de peinture...
  • Contact

Catégories