Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 09:13
Un monde de bonheur...

“Que tu lui donnes un crayon, et l'enfant bâtit sa maison.” de Claude Nougaro

Sadje est une petite fille de huit ans qui a reçu de sa tata un cadeau. Elle en est ravie et se met tout aussitôt à la tâche. Une tache de couleurs pour un monde de bonheur.

Je m’explique. J'ai publié un conte pour enfants "Gracieuse et Panache sont amis". Je l'ai illustré avec des peintures à l'huile en couleur et des dessins en N/B en suggérant aux enfants d'y apporter leurs propres couleurs. Une maman m'a envoyé le mail ci-dessous :

« J'aime beaucoup ce que vous écrivez pour nos jeunes enfants, c'est très beau ! Et ma jolie poupée de huit ans, au doux prénom de Sadje (ai), aime énormément vos très belles histoires ! Vous faites une heureuse ! Après avoir lu « Gracieuse et Panache sont amis », Sadje s’est tout de suite jetée sur vos dessins pour les colorier ».

Habitant la même ville, nous nous sommes rencontrées et j’ai pu voir la luminosité des couleurs apportées à mes dessins en N/B. Le regard d'un enfant en lumière… Sadje a un don pour le dessin c’est certain. Elle bâtira ses plus belles maisons avec tous les crayons de l’arc en ciel.

Faire le bonheur des enfants pour bâtir un monde de douceur en couleur, est la tâche la plus heureuse que je puisse réaliser.

Repost 0
Annette Lellouche - dans peinture
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 11:11

P1040764.JPG

Je vous présente Nano le Clown. Il a plus d'un tour dans son sac pour apporter la joie et le rire chez vous. Juste qu'il a besoin d'être adopté, tel qu'il est avec ses défauts et ses qualités.

Comme il est bon de ne pas se prendre au sérieux ! Comme il est de bon de vouloir terminer cette année artistique en éclat de rire parce que le rire c'est la VIE.

En toute honnêteté, je n'y suis pas vraiment arrivée. Nano le Clown est un peu triste mais j'ai remarqué que ça ne dure pas longtemps. Que très vite il va taper dans les mains et dire "Vous êtes prêts les enfants ? On y va" ? Parce qu'il lui faut toujours y aller, ne penser à rien d'autre que distribuer des tranches de bonheur, des quartiers de soleil, des bisous étoilés. Toutes ses contorsions à en perdre son chapeau ne l'éreintent pas. Les rires le stimulent, l'encouragent. Il tombe, se relève encore et encore.

Lorsque enfin tout ému il saluera, la foule en liesse l'acclamera. Nano le Clown sera heureux.

 

Repost 0
Annette Lellouche - dans peinture
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 19:38

P1040740.JPG Un jour sur un blog ami j’ai vu ce cheval et j’en ai eu le coup de foudre. Je me suis promis de le peindre avec mon regard.

C’est fait et avec un tout petit sentiment de fierté, je vous présente Gélinotte, une jument libre qui galope crinière au vent, le temps d’une balade au fil de l’eau. Je voudrais qu’elle entre chez vous avec son rire pour égayer votre journée.

 

 

Repost 0
Annette Lellouche - dans peinture
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 19:03

P1040656.JPG

Voici le petit dernier qui m'a donné du fil à retordre. Mais bon ! J'y suis arrivée.

Chaque fois que je termine un tableau, je ne peux m'empêcher de voir ce que je n'ai pas peint mais qui saute aux yeux.

Ces bouteilles sont-elles vides ? De rêves, d'ambition, de plaisir ? Peu importe au fond, elles se tiennent là debout, vaillantes et transparentes.

Repost 0
Annette Lellouche - dans peinture
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 13:31

Les baobabs sont des arbres très généreux.

Plusieurs légendes courent, racontant notamment celle d'un lapin affamé et désespéré de ne pouvoir nourrir sa famille, qu'un baobab a généreusement doté d'une fortune pour élever ses petits lapinous. Un hyène, jaloux du lapin, et trop gourmand, saccagea le baobab pour lui prendre toute sa richesse. Le généreux baobab hurla sa peine et sa souffrance et se renferma sur lui-même, c'est pour cela qu'on ne voit plus jamais son coeur et lorsqu'on l'approche il lâche une odeur puante de ... hyène ! Ils sont petits tout d'abord, puis grossissent et s'élancent majestueusement vers le ciel !

En peignant ces baobabs, je les voyais vaillants comme toutes les femmes qui veulent transmettre.

Les mamies, comme les baobabs, offrent tout ce qu'elles ont de meilleur, leur expérience, leur temps, leur sourire et leur Amour ! Elles donnent sans compter pour laisser l'empreinte sur terre de ce qu'est la VIE !

Alors à toutes les Mamies,  je vous envoie ma symphonie de baobabs.

Bonne fête, longue vie, santé et AMOUR !P1040616.JPG

Repost 0
Annette Lellouche - dans peinture
commenter cet article
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 09:56

P1040584

"Le fou et l'écrivain sont des hommes qui voient un abîme et, y tombent" de Honoré de Balzac

 

Voici ma dernière peinture, ma création du jour :

Enfin du jour, plutôt de nombreuses séances en atelier de peinture, durant lesquelles je me laissais taquiner :

« Encore ton minou ? Pas encore fini ce tableau ? Est-ce que minou va manger le petit poisson ? Tes fleurs sont trop ceci ou cela » …

Ah comme il est aisé de se moquer, même avec tendresse ! Tout comme mon minou, je faisais le gros dos.

- Et moi d’ajouter, de retirer, de compléter, une fleur par ci, une ombre par là, comme si j’avais besoin d’exprimer un certain regard à travers les courbes, les angles, les dégradés de couleurs.

- Et moi de transformer, en moins bien aux dires de l’animatrice, le tableau comme je le voulais dans ma tête. Moins bien peut-être ? Certes ! Mais pour qui ? Pour moi, impossible de faire autrement ! Je m’y accrochais comme si à chaque fois il me délivrait un nouveau message.

À y réfléchir, n’est-ce pas ainsi que nous menons notre vie ? Par petites touches n’ajoutons-nous pas ce qui pourrait l’améliorer ? Ne faisons-nous pas des erreurs par des réactions irraisonnées, croyant bien faire ? Et ces erreurs ne nous permettent-elles pas de réagir pour mieux nous diriger, même dans l’obscurité ? Parce que tout tunnel a sa sortie, et si long soit-il, la lumière éblouissante lui volera la vedette.

Et finalement en y regardant de plus près, ce tableau est la mappemonde de ma vie.

 

L’abîme … mon cerveau … ma plume et mes pinceaux …

 

 

 

 

 

Repost 0
Annette Lellouche - dans peinture
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 06:57

P1040431j'ai peint ce tableau en souvenir de Marc-Yan. Le Cap Vert un réveillon du jour de l'an. Une danse. L'ultime. L'émotion était à son comble. Une année s'achevait. Tu partais vers un nouveau destin. Moi je démarrais ma nouvelle vie d'artiste. Un regard. Une amitié sans nom. Une amitié sans pareille. Une amitié sans suite mais sans oubli. Une fenêtre "sur vie" . À toi Marc-Yan.

Repost 0
Annette Lellouche - dans peinture
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de kinine
  • : livres, poésies, billets d'humeur, expo de peinture...
  • Contact

Catégories